La guêpière

Sous vêtement féminin, objet de séduction par excellence, la guêpière a la particularité d’être « deux en un ». En effet, la guêpière est un corset auquel sont accrochées des jarretelles, servant à fixer les bas sur les hanches. Mais contrairement au porte-jarretelles, la guêpière ne s’appuie pas sur les hanches.

Guêpière Reversible

Rendue célèbre par toutes les pin-up qui posaient pour New Look dans les années 1950, la guêpière n’est pourtant pas devenue incontournable dans la garde robe féminine.

Du Corset à la guêpière

A la fin du XIXe siècle, le corset vit des heures difficiles. Il s’accommode mal, en effet, de la mode très masculine de l’époque (les années folles), et la pratique du vélo par les femmes dans les années 1910… La première guerre mondiale sonnera le glas du corset, les femmes lui préférant la gaine, plus souple et plus pratique.

La guêpière apparait au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. En 1946, l’atelier d’un couturier créé une guêpière très papillonnante, sensée incarner la frivolité. Elle avait alors pour objectif d’allier le confort et le glamour, être facile à porter, magnifiant la taille et la poitrine des femmes.
Mais, même si la guêpière est devenue un accessoire de séduction, d’érotisme ou de coquetterie sous une robe de mariée, pour pimenter la nuit de noce, la guêpière ne s’est jamais imposée comme un sous-vêtement de tous les jours. Le soutien gorge et le collant lui ayant volé la vedette.

En effet, le soutien gorge était moins contraignant à porter et le collant ayant remplacé les bas dans les années 1960, avec la mode de la mini-jupe, le porte-jarretelle avait perdu de son utilité…

 

Découvrez les articles de notre boutique Tendance Lingerie

© Copyright 2017 - Tendance Lingerie. Tous droits réservés. Site réalisé par NetDCom