La fausse origine du porte jarretelles

La légende populaire veut que le porte-jarretelles ait été inventé par Gustave Eiffel. L’architecte de la tour Eiffel aurait même conçu sa structure métallique comme une jambe habillée de jarretelles.

Tout cela est évidemment faux, le porte-jarretelles étant l’œuvre d’un autre français, Féréol Dedieu.
Mais comment cette légende a-t-elle pu prendre corps ?

Porte Jarretelles CharliePour cela, il faut revenir au début des années 1980. Jacques Lob, écrivain et dessinateur pour le magazine « Pilote », se voit confié en 1983, la rédaction en chef d’un numéro hors-série du magazine « L’Echos des Savanes » consacré à l’histoire des sous-vêtements.
Dans un éditorial consacré au porte-jarretelles, Jacques Lob, sur un ton très sérieux, affirme que la paternité de cet accessoire prisé par les pin-up revient à Gustave Eiffel.

Jacques Lob écrit alors qu’il « avait coutume de plaisanter son épouse sur ses bas qui ‘tirebouchonnaient’ de façon disgracieuse autour de ses jambes. Agacée par les remarques de son mari, Madame Eiffel lui dit un jour : ‘Eh bien ! Mon ami ! Toi dont le métier est d’inventer (...), que n’inventes-tu donc quelque nouveau système pour faire tenir mes bas ?’ L’ingénieur piqué au vif (...) se livra à quelques équations savantes (...). Le porte-jarretelles était né ! ».

Il dit alors avoir trouvé cette information dans le livre Petites et grandes inventions françaises, publié aux éditions Bousset. Mais ce livre n’a jamais existé, pas plus que la maison d’édition.
Mais ce qui n’était qu’une blague allait vite devenir une rumeur persistante, reprise comme vérité dans les livres, les journaux et même dans des jeux radiophoniques. Jean Solé, dessinateur et proche de Jacques Lob dira, plus   tard : « un jour, j’écoutais un jeu radiophonique, dans le genre « Jeu des Mille Francs », la question : Qui a inventé le porte-jarretelles ? Le candidat sèche. L’animateur donne la réponse : Gustave Eiffel ! La blague de Lob était devenue une vérité !».

Des livres très sérieux reprennent alors l’information, certains utilisant quand même le conditionnel, montrant qu’un doute persistait. Les dessinateurs Solé et Gotlib, amis de Jacques Lob confieront que ce dernier collectionnait les apparitions de son canular, quel que soit le format, parfois même, avec l’aide des deux dessinateurs.

Jacques Lob est décédé en 1990 et près de vingt ans après sa mort, quelques blogs et sites internet continuent de rapporter cette erreur.

 

Retour aux portes-jarretelles

 

Découvrez les articles de notre boutique Tendance Lingerie

© Copyright 2017 - Tendance Lingerie. Tous droits réservés. Site réalisé par NetDCom