L'histoire du corset

Corset CarminaLe corset, mot dérivé du latin « corpus » (corps), est un sous vêtement féminin composé de baleines, destiné à modeler le buste. Il a pour effets d’affiner la taille et de maintenir la poitrine. Aujourd’hui, le corset est plus souvent porté comme vêtement de dessus.

Quasiment disparu depuis le début du XXe siècle, le corset dans son apparence la plus connue apparait à la Cour d’Espagne au XVIe siècle, modelant d’abord le corps de la noblesse, censé signifier la droiture, la fermeté d’âme et de mœurs. Après avoir été adopté par la bourgeoisie, il faut attendre le XVIIe et XVIIIe siècle pour qu’une grande partie de la population porte le corset, dans une version simplifiée, peu baleinée.

Le corset au fil des siècles

Le corset apparait au cours de la Renaissance, il a alors une silhouette conique, et a pour fonction une mise en forme. Jusqu’au XVIIIe siècle, il y a peu de réduction de la taille. Le corset est réservé à la haute société. Des petites parties décoratives et une « pièce d’estomac » apparaissent, pour orner le devant du corset.
Suite à la révolution française, le corset disparait momentanément. Il revient dans les années 1810, mais la forme change. La mode est alors à la réduction de la taille. Les seins ne sont plus écrasés mais soutenus. La « pièce d’estomac » disparait. Dans les années 1840-1850, le corset abandonne les bretelles, la réduction de la taille s’accentue. Le baleinage métallique apparait avec une construction en « bandes » verticales.
Corset Intégral DoréLes années 1860 sont celles du corset court, couvrant à peine les mamelons, bas sur la poitrine et sur les hanches. Les décennies suivantes voient le corset s’allonger, des pièces élastiques apparaissent sur les hanches. On utilise des pièces triangulaires (les goussets). Les années 1880/90 marque l’âge d’or du « busc cuillère », élément rigide placé devant le corset, suivant l’arrondi du ventre.
La belle époque (1870-1914) voit le busc du corset, devenir très droit et très rigide. Les fesses sont portées en arrière, très cambrées. La poitrine se porte basse et les hanches sont larges. Ce corset dit « abdominal » fut inventé par Inès Gaches-Sarraute.
Dans les années 1920, le corset voit la ligne de poitrine tomber pour évoluer vers la gaine. La taille n’est plus marquée.
De 1930 à 1970, le corset disparait, au profit de la gaine. Les seuls corsets fabriqués sont destinés au cinéma, au théâtre ou pour des séances photos comme dans Newlook.

Corset LysonLe corset est de retour depuis la fin du XXe siècle. S’il n’existe plus au quotidien, le corset devient une pièce de lingerie esthétique moins baleinée, prenant alors la forme d’une guêpière ou d’un bustier. Mais des marques de prêt-à-porter remettent le corset classique à la mode, séduisant aussi bien les nouvelles mariées que les gothiques.

L’essor du bustier

Le bustier, sous vêtement féminin, a pour but de soutenir et mettre la poitrine en valeur. Le bustier, contrairement au soutien gorge, couvre la poitrine et descend pour recouvrir l’abdomen. Le bustier est une déclinaison du corset mais s’en écarte, maintenant moins la taille.
Composé de deux pièces lacées entre elles dans le dos, le bustier se distingue du corset car il vise principalement à mettre le buste (la poitrine) en valeur. Il est plus court que le corset, ce qui ne lui permet pas de maintenir un ventre plat comme le fait le corset.
Le bustier est aujourd’hui une pièce de lingerie prisée par les femmes pour séduire sans avoir les inconvénients du corset.

 

 Découvrez les articles de notre boutique Tendance Lingerie

© Copyright 2017 - Tendance Lingerie. Tous droits réservés. Site réalisé par NetDCom